J’ai choisit d’écrire un article sur le processus d’incarnation car à mon sens c’est par là que tout commence.:)

Tout commence par La Source, énergie d’amour inconditionnel qui  choisit de vivre la dualité à travers les âmes. Pour cela elles ont besoin de s’incarner, vivre, ressentir, dans le monde terrien pour faire cette expérience. (sous entendu à travers un corps physique).

Pour réaliser ce projet, l’âme a une trame. Elle décide, avec ses guides, les expériences qu’elle souhaite vivre ainsi que son évolution pour la prochaine réincarnation. Car bien sur, son souhait et donc celui de la Source, est qu’au fur et à mesure de ses différentes incarnations elle pourra s’élever vibratoirement pour à terme revenir à la Source comme enrichit de toutes ses expériences.

Revenir à l’amour est la 1er mission de l’âme.

Mais que sont ses « expériences »?

Ce sont les différents choix à prendre, ceux là même qui créer la dualité. Ce sont  la « revisite « des différentes blessures ravivées pour être apaisées, un chemin « particulier », des deuils, des accidents, la vie en quelque sorte.

Concernant ses différentes blessures, l’âme les choisit, ainsi que leur intensité et leur nombre.

Pour pleinement réaliser ses expériences, elle choisit ses parents. A la fois pour leurs forces et leurs faiblesses. C’est souvent eux, en premier, qui réveillent les blessures mais, nous le savons bien maintenant, c’est l’âme par sa vibration qui les attirent.

L’âme du futur enfant choisit donc ses parents, pour pouvoir au maximun transcender ses blessures et réaliser pleinement ses expériences en amour d’elle même et des autres.

Quel est le but de l’incarnation ?

L’âme souhaite s’élever vibratoirement, en retrouvant l’amour d’elle même, à travers sa personnalité: vous.

L’amour d’elle-même, l’amour inconditionnel malgré les blessures de l’âme.

Voici donc le processus de l’incarnation: 

Nous le savons de plus en plus, tout se « joue » bien avant la fécondation.
L’âme de l’enfant « tourne » autour des parents (dans leur aura)  3 mois environ avant la fécondation mais cette période est « générale » car elle peux aller à plus de 18 mois avant.

Ainsi l’âme se familiarise avec la vibration de ses futurs parents.

Première fois:

Une fois la fécondation faite, l’embryon se développe. La première incorporation de l’âme dans le foetus arrive vers le 1er mois de grossesse, lorsque le coeur commence à battre.

Cette première pénétration dans un corps physique n’est pas sans douleur pour l’âme. En effet  l’âme étant ayant une vibration plus élevée que le corps physique il est difficile pour elle d’y « entrer » et d’y rester trop longtemps.

Tout au long de la grossesse l’âme vient faire des allers-retours, le plus souvent à travers les rêves, là ou le mental n’est pas présent (et donc aucun filtre).

Plus la grossesse avance plus l’âme passe du temps dans son corps physique et donc en lien étroit avec sa future maman. Si elle est « connectée » elle peut déja entrée en contact avec l’âme, entendre peut être le prénom souhaité;

Plus les mois passent et plus certains souvenirs de l’âme en lien avec la Source s’efface. Les ressentis d’amour inconditionnel laisse place à la sensation d »être étriquée dans un corps physique trop petit.

Elle a de plus en plus de mal à y revenir sur le plan de conscience de l’amour.

Le jour J arrive.

Au moment de l’accouchement, entre 2 et 4 êtres de lumières entourent la maman.

L’âme comprend se qui se passe, elle est bien souvent est prête. Elle a conscience de son chemin, parfois difficile. Du coup il se peut que l’appréhension soit là, à quitter un monde d’amour inconditionnel vers un monde matière, duel.

Juste avant la sortie du bébé, les présences de lumières tissent un cordon d’argent entre le corps éthérique et l’âme. Ce cordon permet de maintenir l’âme attachée au corps physique (même si l’âme n’est pas dans le corps physique comme parfois on peux le voir, mais qu’elle flotte à coté ou au dessus).

Lorsque le bébé nait, l’âme a conscience et a encore des souvenirs de là d’où elle vient. Un bébé qui né est donc une âme, parfois vielle, avec une conscience élevée car non voilé.

Il parait que lorsque les bébés sourient, ce sont aux anges présents prés de lui . 🙂

Pour terminer qu’est ce que la corde d’argent:

C’est un lien  énergétique,  un cordon composés de minuscules fils reliant l’âme au corps éthérique. Ces fils sont un réseau entre les différents nadis majeurs.

Si vous souhaitez en savoir plus je vous conseille de lire le livre  « Les Neufs marches » de Daniel Meurois et Anne Givaudan qui ont observé le processus d’incarnation de l’enfant à naître. Jour après jour, semaine après semaine, ils ont noté les métamorphoses que vit une âme avant et pendant la naissance.

Merveilleux.