Beaucoup de flammes jumelles se retrouvent depuis quelques années et ce mouvement s’accélère.

Cette rencontre avec la séparation qui en découle est sans précédent dans les ressentis et émotions éprouvés qu’ils soient positif ou négatifs.

Cette séparation n’est pas sans raison. Au déla du fait qu’elle est très douloureuse, inconfortable, d’où la dénomination  » la nuit de l’âme », elle a un but précis chez chacun des êtres qui la vivent.

La durée de cette séparation n’est pas identique à tous les couples et personne ne sait combien de temps elle va durer.

Mais la tendance serai de dire que : plus la séparation est longue moins le travail ensemble sera long et conséquent. Plus la séparation est courte plus le travail en commun sera long.

Mais encore ce n’est pas une généralité.

A quoi sert cette séparation?

Cette séparation est avant tout une préparation à éprouver, à découvrir  l’amour inconditionnel pour vous même et pour votre moitié.

Comment ? en vous faisant toucher chaque blessure qui vous compose, les comprendre, les accepter afin de les nettoyer de façon autonome ou accompagnée.

En effet au contact de votre flamme vous revivez vos blessures d’âme, en particulier votre blessure originelle (rejet ou abandon).

Votre flamme ne fait que révéler au grand jour ce qui est caché profondément. En ayant conscience de cela, vous ne rejetez plus la cause sur lui mais vous amorcez un regard bienveillant sur vous même. Vous commencez alors à transcender votre blessure originelle.

Vous abordez aussi ensemble votre karma commun. Certaines « étapes » ont déjà été vécues dans vos anciennes vies. Ces étapes « réussies » se représentent mais de façon plus douce, pour arriver à l’étape choisie ( que seul vos âmes connaissent) à vivre dans cette vie pour s’approcher/vivre  la réunification (que je ne considère pas comme l’union).

Le changement de comportement associé à l’amour inconditionnel pour vous-même est donc la clé pour vivre cette relation bien plus apaisée.

Pourquoi revivre les blessures? Pourquoi elles reviennent?

Votre âme est dans un processus d’évolution qui n’est pas linéaire mais bien spirale. Plus vous ascensionnez, plus vous montez en énergie plus vous êtes en capacité d’aller dans vos profondeurs. L’aspect spirale induit que vous revivez de façon « périodique » vos blessures. Une fois celles-ci comprise, en  ayant changer votre comportement, elles se sont font rare.

L’émotion en lien avec vos blessures est si intense que l’approcher directement de trop prés serai trop douloureux. Alors la vie vous l’amène progressivement, et non au delà de ce que vous pourriez supporter.

Les blessures reviennent car l’important est d’accueillir avec douceur les émotions de ses blessures, les accepter puis pardonner. Cela se fait donc par strate, par couche.

Chaque blessure/situation douloureuse demande à être pardonnée.  A la fois vis à vis de vous-même et aux autres. Ces pardons permettent d’ouvrir votre coeur à vos blessures, à tout ce qui vous composent, sans en avoir peur.

Concrètement comment faire pour s’occuper de soi, de ses blessures?

Plusieurs aspects sont à visiter. Tout d’abord la reconnexion à l’enfant intérieur. Celui-là, ceux-là même qui souffrent à l’intérieur de vous de ne pas avoir été entendus, écoutés, qui n’ont pas pu pleurer, crier…

Vous pouvez aussi utiliser l’EFT. C’est une technique énergétique sur la base de tapotement à des endroits précis du corps en formulant clairement vos ressentis/émotions. (vous trouverez des infos ici )

Mais la confiance en soi, l’estime de soi sont la base de toute relation à soi même.

De plus vous portez en vous un masculin sacré et un féminin féminin sacré. Ils ont été plus au moins blessé par votre éducation, votre entourage, par votre parcours choisi.

A force de travail personnel sur vous-même, de compréhension, d’indulgence, d’acceptation, d’oser Etre qui vous êtes, vous harmonisez  votre féminin et votre masculin;

Ce qui a pour finalité la complétude dans qui vous êtes. La réunification alors n’est plus très loin.

Votre capacité à Etre, à Faire,  dans la liberté de qui vous êtes vous permet de ressentir, émaner l’amour inconditionnel que vous avez pour vous-même.

Donc la séparation n’est pas une punition mais bien un travail permettant de  découvrir et d’accéder à cet amour tant attendu, l’amour inconditionnel.