Est ce que le runner peut s’éveiller au lien flamme jumelle en premier?

Il est souvent dit que c’est le chaser qui s’ouvre au lien de flamme jumelle en premier et non le runner.

Car c’est souvent le chaser (celui qui a une dominante yang avec une blessure d’abandon principale) qui va évoquer ce lien. Chercher à comprendre ce qui se passe en lien et donc s’exprimer sur ce phénomène.

Mais je crois que chacun s’ouvre dans une conscience différente à ce lien.

Je m’explique.

Comme tu le sais surement, les flammes jumelles mais comme tout être incarné vit à travers différents champs de consciences : Quatre dont il est indispensable de « visiter » pour aller vers soi.

Il s’agit du plan de conscience physique, du plan de conscience émotionnel, du plan de conscience mental et du plan de conscience spirituel.

Ce sont eux qui composent l’être et qui sont rattachés à cette vie.

Si tu veux plus d’info, j’ai écrit un article ICI

En fonction du choix d’âme, de sa vibration et de son histoire/vécu, le runner et le chaser vont être en lien plus facilement avec certains consciences. 

Comment les flammes jumelles vivent le lien?

Le chaser, yang, vit dans sa conscience corporelle et mentale.

C’est à dire qu’il sent le lien dans son corps avec des phénomènes physiques particuliers. Il vit aussi dans sa conscience mentale. D’où le besoin permanent de comprendre. Et cela lui est très facile de mentaliser.

Par contre le chaser va fuir son émotionnel et cet aspect divin, dont il peut ressentir de la colère inconsciemment. (dû à une ancienne vie de trahison et d’abandon)

Le “travail” sera donc de se relier avec cet aspect divin et cette conscience émotionnelle : ressentir le divin en soi , ainsi que ses émotions. Afin de s’écouter et ainsi faire confiance en la vie.

 

Le runner, yin, quant à lui,  vit dans sa conscience émotionnelle et spirituelle. Sans comprendre ce qui se passe, il va vivre le lien par ses émotions et une ouverture possible de ses capacités. Parfois même de façon brutale.

De plus le runner fuit le mental, la compréhension de ce lien. Il ne veut pas le comprendre. 

Il fuit aussi sa conscience corporelle. En effet elle l’obligerait à se sentir incarné et à prendre la mesure de son engagement.

 

A mon sens il n’y a donc pas de premier à être conscient du lien.  Mais juste un lien vécu dans différents plans de consciences propre à chacun en fonction de sa polarité dominante.

Il s’agit là, pour les flammes jumelles de vivre le lien à travers les deux consciences non développées pour accéder à l’unité.

 

 

accompagnement flamme jumelle : ici

source : de la gémellité à l’Unicité de Fabien Marchand