Ouvre l’espace en toi pour ne plus être dépendant de l’autre. (Surtout dans un parcours de flamme jumelle mais pas que!)

Je te raconte ce qui a été pour moi l’ouverture de cet espace en moi :

J’ai l’image de deux portes qui sont fermées face à moi, je sais ce qu’il y a derrière. L’amour, la simplicité, la sagesse, l’ancrage, la vie, on avance ensemble.

Mais ces portes je les ai fermé il y a longtemps et je les laisse ainsi pour me protéger. Parce que si j’ouvre, une part de moi à peur que cela se passe mal, je ne me sens pas en sécurité, l’extérieur est redoutable. La peur d’être dans la vie, d’être abandonnée, d’être trahie.

Et c’est pour ça que je les laisse fermées. Ce n’est pas une punition, mais juste une protection. Je ne ressens pas la force en moi, l’aplomb, l’assurance mais de trop les traumatismes dans mon l’intériorité : je ne suis pas assez sécurisée.

Alors oui la vie est derrière ces portes, j’accepte cela, ce sont mes peurs, mes croyances, mes mémoires qui les maintiennent fermés et j’accepte cela aussi.

Mais ces mémoires ne sont-elles pas ce qu’a choisit de vivre mon âme pour évoluer car à transformer ?  Oui !

Je comprends que je les maintiens fermées car je dois avant tout redevenir à moi !

Je comprends, je ressens que le chemin n’est plus d’aller à l’extérieur mais bien de prendre soin de mon intérieur.

D’apprendre à me relier à moi-même, à mon corps physique, à mon âme, à mes émotions pour calmer ce mental bien trop présent.

C’est ouvrir l’espace en soi pour découvrir sa vérité, son histoire, la vraie, celle qui a été vécue par mes sens et non pas la vision de l’autre.

Ouvrir cet espace en soi c’est être heureuse en soi, ressentir la vie à l’intérieur pour que je puisse, plus tard, ouvrir les portes qui mènent à l’extérieur.

Mais ce chemin vers soi c’est quoi ?

C’est se recentrer sur soi, son corps, ses émotions, sa vérité, ses valeurs. De trouver les mots et le regard pour son enfant intérieur. Se réaligner un petit peu plus chaque jour.

Le chemin est d’apprendre à marcher vers soi, à l’intérieur de soi.

C’est prendre chaque jour le temps de ressentir ce qui me manque à l’heure d’aujourd’hui : La joie, le plaisir, l’échange, la vie, la sécurité. Si c’est possible …

Je vais donc prendre ma responsabilité d’aller en moi, dans cet espace pour y découvrir tout ce qui s’y cache, les parts d’ombre comme les parts de lumière.

Mais comment ?

Au-delà de l’action extérieur, cet espace s’ouvre par un temps, court au début : fermer les yeux et se relier à l’intérieur par la respiration : 1-2-3 le ventre qui se gonfle, 1-2-3 le ventre se dégonfle, simple, léger et essayer d’amener la paix.

Mais finalement elle s’installe seule…

Mais je conçois que j’apprends à marcher, alors ce n’est pas toujours agréable, ni facile. Des mémoires, des émotions prêtes à surgir sont là…j’accueille, je ne risque rien…Je me libère, je fais de la place, je nettoie…

Je me connecte à moi, à mon âme à travers ce qui la compose : le corps physique, les émotions….

Puis un jour, lorsque je me sens prête à ouvrir les portes, je me retrouve à l’extérieur (en contact avec ma flamme jumelle ou une autre personne). Je vais sentir lorsque je m’adapte, lorsque je perds cette connexion intérieure. Mais ce n’est pas grave, cela revient vite.

Je suis libre de fermer les portes à nouveau. Ce n’est plus une question de survie aujourd’hui mais juste une envie.

Car cet espace enfin ouvert en moi me permet de me remplir de mes propres richesses et des échanges avec l’autre, de m’apaiser, de me cajoler, de me protéger et tout cela par moi-même…Autonome.

Donc ouvre cet espace en toi pour ne plus être dépendant .

 

Si tu souhaites une séance flamme jumelle c’est ici

Si tu souhaite une lecture d’âme c’est ici